November 21, 2019

l’Arménie en tete de la Francophone

Par H.E. M. Zohrab Matsakanyan, Ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie.

Le 27 novembre 2016, lors du Sommet d’Antananarivo (Madagascar), les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie ont désigné l’Arménie comme pays hôte du prochain Sommet de la Francophonie. L’Arménie était honorée de cette confiance qu’on lui avait témoignée en lui confiant la responsabilité de l’organisation de ce Sommet.

La XVIIème Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement ayant le français en partage s’est tenue à Erevan, les 11 et 12 octobre 2018. Toutes les institutions étatiques nationales se sont pleinement mobilisées pour faire de la Conférence un succès pour toute la famille francophone. Aujourd’hui, nous éprouvons une satisfaction et une fierté d’avoir été en mesure d’organiser, dans les meilleures conditions, cet évènement aussi important pour la Francophonie.

S.E. Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie et H.E. M. Zohrab Matsakanyan, Ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie.

Nous avons démontré notre capacité de mener à bien les travaux préparatoires du Sommet dans le contexte des changements politiques considérables survenus en Arménie au mois d’avril/mai 2018 et marqués par l’aboutissement de la révolution de velours, démocratique, pacifique et citoyenne. Durant cette transition politique qui a concerné tous les niveaux institutionnels, l’Arménie a témoigné la force de  son engagement en faveur de la Francophonie et ses valeurs et a continué à se mobiliser en vue d’assurer la réussite du Sommet.

La révolution de velours arménienne fondée sur les valeurs de paix, de solidarité et de partage a bien mis en exergue la thématique du « « Vivre ensemble » qui a été choisie par l’Arménie comme thème du Sommet : « Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : Source de paix et de prospérité pour l’espace francophone ; convaincus que le Vivre ensemble autour des valeurs humanistes partagées peut contribuer au renforcement de la cohésion des sociétés et apporter la paix et la prospérité dans l’espace francophone.

En marge du Sommet, le Village de la Francophonie, situé en plein centre de notre capitale, a fait rayonner la diversité culturelle de la Francophonie. De nombreux pays francophones porteurs des différentes cultures y étaient représentés et ont animé, avec l’OIF, la vie du Village. La population arménienne, notamment la jeunesse, a participé activement aux événements organisés dans le cadre du Village de la Francophonie. C’était une semaine festive pour tout le monde. Je voudrais aussi mentionner le concert de Gala organisé par notre pays le soir de l’inauguration du Sommet, le 11 octobre, qui a réuni plusieurs dizaines de milliers de spectateurs, en présence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie. 

De grands artistes francophones s’y sont produits et honoré la mémoire de Charles AZNAVOUR, le grand artiste et ambassadeur de la langue française qui nous avait quitté quelques jours seulement avant la tenue du Sommet.

En marge du Sommet d’Erevan, un Forum économique et numérique francophone a eu lieu le 10 octobre au Centre Tumo pour les technologies créatives d’Erevan auxquels ont participé de nombreuses personnalités des milieux d’affaires des pays francophones et des représentants d’organisations internationales. Le Forum fut l’occasion de lancer le Réseau francophone des ministres chargés de l’économie numérique.

Le Sommet a également été un succès d’un point de vue de sa substance ; les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Francophonie ont ainsi adopté la Déclaration d’Erevan et six résolutions et lancé l’Appel francophone pour le Vivre ensemble. La famille francophone s’est élargie à l’issue du Sommet avec l’adhésion de nouveaux observateurs, la Gambie, l’Irlande, Malte et la Louisiane, tandis que les Émirats arabes unis, le Kosovo et la Serbie sont passés du statut d’observateur à celui de membre associé.

Le Sommet d’Erevan a aussi été marqué par l’élection de S. E. Mme Louise MUSHIKIWABO en tant que Secrétaire générale de la Francophonie pour un mandat de quatre ans, qui a obtenu le soutien unanime de tous les Chefs d’Etats et de gouvernement de la Francophonie.

Durant sa présidence du Sommet, l’Arménie entend prendre différentes initiatives et approfondir, notamment, la coopération de la Francophonie avec les organisations internationales et régionales, telles que l’UNESCO et le Conseil de l’Europe en organisant conjointement des évènements dans les domaines de l’égalité femme homme et de la promotion de la diversité culturelle et des valeurs du Vivre ensemble.  Nous souhaitons également apporter notre contribution à la mise en œuvre de la Stratégie économique de la Francophonie ; à cette fin, nous organiserons, conjointement avec l’OIF, un Forum économique à Erevan en 2020, en mettant l’accent sur les synergies entre la Francophonie et les processus d’intégration économique régionale.

Il est aussi important de tenir informé nos partenaires internationaux de la feuille de route que s’est fixée la Francophonie lors du Sommet d’Erevan ; tel était le sens de la visite auprès de l’Union africaine que j’ai effectuée à Addis Abeba au début du mois d’avril au cours de laquelle j’ai eu l’occasion de rencontrer les responsables de la Commission de l’Union africaine et d’avoir un échange avec les ambassadeurs francophones accrédités auprès de cette institution. Ceci, pour souligner aussi la place qu’occupe l’Afrique dans notre politique extérieure et notre volonté de renforcer notre coopération dans les domaines politique, économique, éducatif et culturel.

Nous attacherons aussi de l’importance à organiser la prochaine concertation francophone lors de l’Assemblée générale des Nations unies au mois de septembre prochain.

Pour conclure, je souhaite réitérer toutes mes félicitations aux autorités de la Tunisie qui organiseront, en 2020, le XVIIIe Sommet de la Francophonie qui marquera le cinquantième anniversaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Nous serons à leurs côtés pour célébrer cet important évènement.

Comments are closed.